1651 – 1679 Un camino claro ?

30 abril 1651

Le 30 avril 1651, à Reims : naissance de Jean-Baptiste. Des petits pas sur la route d’un fils de bonne famille destiné à la prêtrise : 11 ans : Jean-Baptiste reçoit la tonsure. 15 ans : canonicat, la voie des bénéfices. 17 ans : ordres mineurs, orientation claire vers le sacerdoce. 20 ans : mort de ses parents, interrogations, hésitations. 27 ans : ordination sacerdotale ; le pas est franchi.

1679 – 1691 de un compromiso a otro…

1 enero 1679

En 1679, il rencontre Adrien Nyel venu à Reims pour y développer les écoles gratuites de garçons. Jean-Baptiste de La Salle le reçoit chez lui pour faciliter la réussite de cette mission à laquelle il est progressivement associé. En 1682, la famine sévit en France : les maîtres des écoles gratuites se plaignent et le provoque à une conversion à leur monde, celui des pauvres. Jean-Baptiste de La Salle partage ses biens et renonce à son canonicat. Comme les maîtres qu’il accueille, il n’a plus d’avenir assuré. En 1686, il s’engage à vivre avec eux. Sa famille ne le comprend pas…

1691-1712 disturbios

1 enero 1691

Le 21 novembre 1691, avec les Frères Gabriel Drolin et Nicolas Vuyard, il prononce le «vœu héroïque» : un engagement radical «jusqu’au dernier vivant» à établir la société des Frères pour l’établissement des écoles gratuites. Opposition des maîtres d’écoles, des curés, des évêques, pillage des écoles, procès, condamnations. En 1704, les «maîtres écrivains» de Paris exigent la fermeture des écoles des Frères. Monsieur de La Salle est destitué de sa charge de Supérieur.

1712 – 1714 la noche de la duda

1 enero 1712

Il quitte Paris et parcourt la France ; il visite des écoles à Mende, Marseille, Grenoble… Il ne comprend plus la volonté de Dieu. Il se retire à Parménie, dans le Dauphiné.

1714 – 1719 la luz al final del camino

1 enero 1714

Les Frères de Paris écrivent à Jean-Baptiste de La Salle et lui «commandent», au nom de son «voeu d’obéissance à la société», de reprendre la direction de leur «Société». Jean-Baptiste de La Salle reçoit cette lettre pendant son séjour à Parménie, en 1714. Dieu lui fait signe. Il revient à Paris, retrouve les Frères : «Me voici arrivé, que désirez-vous de moi ?» En 1717, à Saint-Yon, près de Rouen, le Frère Barthélémy est élu premier successeur de Jean-Baptiste de La Salle comme Supérieur général de la Congrégation. Jean-Baptiste de La Salle meurt le Vendredi saint 7

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search